loader

Interview de Hugues Dangy dans La Lettre de l’Audiovisuel

12 novembre 2014 – INTERVIEW. Hugues Dangy, président et cofondateur de Non Stop Group, fait le bilan des deux années
d’existence de sa chaîne Non Stop People, qui va se développer à l’international en 2015.

Depuis le lancement de la chaîne Non Stop People, vous avez développé différentes activités, notamment dans la production de contenus vidéos. Pour quelles raisons ?
En effet. Dans un premier temps, sommes étions simplement éditeurs de la chaîne Non Stop People. Mais face à ce succès, nous avons décidé de nous positionner également en tant que producteur de contenus vidéo
sur la toile notamment pour L’Obs, L’Opinion ou Métro. Nous avons enfin un troisième métier via Non-Stop Corporate. Nous produisons de la vidéo d’information mais à destination des entreprises et des institutionnels. Mais l’activité de Non Stop Group est née avec Non Stop People, en novembre 2012.

Cette chaîne va donc fêter son second anniversaire. Quelle est la genèse de ce projet ?
J’exerce le métier d’entrepreneur dans le monde des médias depuis plusieurs années. J’avais la conviction qu’il fallait trouver un modèle opératoire bien spécifique. En matière de télévision, j’étais persuadé que si nous arrivions à produire de l’information de manière très bon marché mais de bonne qualité, un marché s’offrait à nous. En 2011, j’ai fait la rencontre de Stéphane Courbit (fondateur et patron de la société Banijay, ndlr). Nous avons proposé ensemble un certain nombre de thématiques grand public sur le modèle de chaîne d’information à CanalSat. Et c’est finalement le projet de Non-Stop People, une chaîne d’information liée à l’univers des célébrités et des people qui a été retenu par Maxime Saada en avril 2012. Puis Non Stop People a été lancée officiellement en novembre 2012.

Au bout de deux ans d’existence, cette chaîne de niche at-elle trouvé son public ?
Oui. Il faut savoir que nous sommes diffusés exclusivement sur CanalSat, au numéro 47 dans la famille des chaînes divertissement Et selon le Mediamat’Thématik de Médiamétrie, sur les deux dernières vagues, Non Stop People a fédéré au total 2,4 millions de téléspectateurs en moyenne chaque mois, soit 0,1% d’audience confirmée.
Pour une chaîne du câble et du satellite, ces scores sont très positifs. De plus, par rapport à nos concurrents, par exemple la chaîne E!, sur l’initialisation CanalSat, nous avons réussi à être deux fois de suite plus gros qu’eux. Ceci prouve que Non Stop People possède a un vrai modèle éditorial.

Pour être le plus rentable possible, devez-vous produire vous-même vos programmes ?
C’est une nécessité. Nous diffusions par exemple des programmes thématiques autour du cinéma, des séries, des acteurs, de la musique ou de la télé-réalité, mais toujours sous le prisme de l’information et des célébrités. Non-Stop People est finalement une sorte de LCI, i>TELE ou BFMTV dédiée à l’univers des célébrités et des people. Aujourd’hui, nous produisons 15 programmes différents par semaine, de “Séries Mag l’hebdo.” à “Swag Style”, émission sur la mode et les people, en passant par notre “JT de la télé-réalité” qui analyse chaque jour, avec des spécialistes, l’ensemble des programmes de téléréalité de la veille, en une trentaine de minutes. De plus, l’entité Non Stop produit tous les mois près de 1 500 sujets dédiés au people. Et nous sommes les seuls en France à en produire autant.

Est-ce pour cela que deux ans après votre lancement, vous souhaitez faire vivre cette marque à l’international ?
Avec Stéphane Courbit, notre conviction est que nous possédons un format très original. Il peut donc s’appliquer aux pays étrangers, puisque nous sommes finalement un peu l’Eurosport du people. De ce fait, nous venons de signer avec l’opérateur Telefonica pour lancer le 1er avril prochain Non Stop People Espagne, avec des programmes en espagnol et des bureaux basés à Madrid. Nous avons également de très bons contacts en Israël, en Turquie et en Italie. L’international sera notre relais de croissance dans les prochaines années. En France, nous allons continuer de densifier notre offre antenne.

Non-Stop People est-elle rentable à l’heure actuelle ?
Oui. Nous avons atteint l’équilibre depuis janvier 2013. Deux mois après notre lancement, nous n’avons plus perdu
un seul euro. Ceci prouve qu’il y avait une véritable attente de la part des téléspectateurs Français.

Une autre chaîne proche de la vôtre devrait se lancer en ce mois de novembre sur les FAI : Star 24, propriété de l’agence Exclusive. Peut-on dire qu’une guerre des chaînes people est sur le point de naître ?
Je ne pense pas que Star 24 ira sur notre créneau spécifique de chaîne d’information dédiée aux célébrités. J’ai cru comprendre qu’il allait se spécialiser dans l’univers de la télé-réalité. C’est un élément éditorial que nous traitons aussi, avec d’autres thématiques. Maintenant, je suis très content qu’une autre chaîne, proche de la thématique de Non-Stop People, se lance, car cela va créer une bonne concurrence et va nous forcer à être toujours plus imaginatifs.

Propos recueillis par Julien Bouisset

ITW_lettredelaudiovisuel_051114

© 2019 Non Stop Group - All Rights reserved - Mentions légales